NOUVELLES
27/09/2016 20:01 EDT | Actualisé 28/09/2017 01:12 EDT

Mort de Peres: le président allemand salue son engagement pour "la paix"

Le président allemand Joachim Gauck a salué mercredi la mémoire de l'ancien président israélien Shimon Peres, décédé dans la nuit de mardi à mercredi, rappelant sa "volonté forte" pour "faire avancer le processus de paix avec les Palestiniens".

"Je voudrais vous exprimer ainsi qu'au peuple israélien (...) mes profondes condoléances", écrit le président allemand dans une lettre adressée à son homologue israélien Reuven Rivlin.

"Shimon Peres a marqué Israël comme aucun autre politique. Il a servi son pays dans différentes fonctions - avec des principes solides lorsqu'il s'agissait de la sécurité d'Israël, et une volonté forte lorsqu'il s'agissait de faire avancer le processus de paix avec les Palestiniens", poursuit M. Gauck dans sa missive.

"En dépit des atrocités perpétrées (par les nazis) contre sa famille pendant l'Holocauste, Shimon Peres a tendu la main" aux Allemands, a poursuivi M. Gauck. "Pour cette attitude, nous lui sommes très reconnaissants", a-t-il écrit.

"Sa vie au service de la paix et de la réconciliation peut être un exemple pour les jeunes", a encore ajouté M. Gauck.

Shimon Peres, 93 ans, avait été victime le 13 septembre d'un accident vasculaire cérébral (AVC) majeur accompagné d'une hémorragie interne. Il avait alors été placé sous respirateur et sédatifs en soins intensifs à l'hôpital Tel-Hashomer de Ramat Gan, proche de Tel-Aviv, où il est décédé dans la nuit.

Avec M. Peres disparaît une figure historique, dernier survivant de la génération des pères fondateurs de l'Etat d'Israël et l'un des principaux artisans des accords d'Oslo qui ont jeté les bases d'une autonomie palestinienne dans les années 1990 et lui ont valu le Nobel de la paix.

dsa/plh