NOUVELLES
28/09/2016 02:13 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

Les ministres iranien et turc des Affaires étrangères discutent du conflit syrien

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a effectué mercredi une visite à Ankara, la troisième du genre en six semaines, pour discuter notamment du conflit en Syrie, où l'Iran et la Turquie soutiennent des camps opposés.

M. Zarif, dont la visite n'avait pas été annoncée, a fait escale à Ankara sur le chemin du retour à Téhéran depuis New York où il a assisté à l'Assemblée générale de l'ONU.

Selon une source diplomatique turque, M. Zarif s'est entretenu avec son homologue turc Mevlut Cavusoglu de dossiers régionaux, dont le conflit syrien.

L'Iran et la Turquie ont des positions diamétralement opposées sur le conflit en Syrie, le premier étant le principal allié régional du régime de Bachar al-Assad alors que la seconde soutient les rebelles qui veulent le chasser du pouvoir.

M. Zarif doit rencontrer mercredi à la mi-journée le Premier ministre turc Binali Yildirim, selon le bureau de ce dernier.

La guerre civile en Syrie a fait plus de 300.000 morts et poussé à l'exode des millions d'autres en cinq ans et demi.

Longtemps accusée de complaisance à l'égard des jihadistes, la Turquie a lancé le 24 août une offensive militaire - "Bouclier de l'Euphrate" - pour chasser de la frontière à la fois les combattants du groupe Etat islamique (EI), mais aussi les rebelles kurdes.

Malgré leurs divergences, Ankara et Téhéran s'efforcent de maintenir de bonnes relations, multipliant les contacts depuis la tentative de coup d'Etat survenue le 15 juillet en Turquie.

fo-bat/ezz/rap