NOUVELLES
28/09/2016 11:14 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

Le pétrole finit en forte hausse de 2,38 dollars à New York

Les cours du pétrole ont fini en forte hausse mercredi, le marché espérant que les membres l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) soient parvenus à s'entendre sur une limitation de l'offre.

Le cours du baril de référence (WTI) aux Etats-Unis a gagné 2,38 dollars à 47,05 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Il y a des rumeurs sur une forme d'accord pour limiter la production à la réunion d'Alger, mais il n'y a absolument aucune précision", a indiqué Mike Dragostis de TD Securities.

Un accord entre les pays de l'Opep serait une surprise pour des marchés qui avaient perdu espoir après des déclarations peu engageantes de l'Arabie saoudite et de l'Iran mardi.

Les pays de l'Opep se retrouvaient mercredi après-midi pour tenter de trouver un moyen de faire remonter le prix du baril, bas depuis mi-2014.

"Il se pourrait que ce ne soit qu'une première étape avant la rencontre de novembre mais le marché prend cela comme une bonne nouvelle", a explicité Mike Dragostis.

Cela a particulièrement joué à la fin des derniers échanges et fait progresser un brut déjà bien orienté après la publication des chiffres hebdomadaires sur les stocks américains par le ministère de l'Energie.

Lors de la semaine achevée le 23 septembre, les réserves commerciales de brut ont diminué de manière inattendue, de 1,9 million de barils, selon les chiffres du ministère.

En revanche les stocks d'essence ont augmenté de 2 millions de barils, bien plus que ne l'attendaient les analystes.

"La demande d'essence a baissé ce qui est normal en cette saison mais c'est quand même une très forte baisse", a expliqué Mike Dragostis.

lla/lo/sha