NOUVELLES
28/09/2016 05:35 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

L'UE ouvre une enquête approfondie sur le projet de fusion des Bourses de Londres et Francfort

La Commission européenne a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête approfondie sur le projet de fusion entre les opérateurs des Bourses allemande et britannique.

"Nous devons faire attention à ce que les acteurs du marché puissent continuer à avoir accès aux infrastructures financières à des conditions de concurrence équitables. Nous allons par conséquent examiner de façon approfondie ce projet de fusion", a déclaré la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, citée dans un communiqué.

"Ce projet d'union des bourses de l'Allemagne, du Royaume Uni et de l'Italie, ainsi que de quelques grandes chambres européennes de compensation, donnerait naissance de loin au plus grand opérateur européen", souligne la Commission dans son communiqué.

L'exécutif européen, gardien de la concurrence dans l'UE, a maintenant jusqu'au 13 février 2017, selon le communiqué, pour décider du sort de cette future entité, qui serait un concurrent frontal d'Euronext (Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne) et ICE (New York notamment).

Déjà mise en doute après le vote britannique en faveur d'une sortie de l'UE fin juin, la fusion entre ces deux opérateurs subit un nouvel accroc avec l'ouverture de cette enquête, qui était cependant attendue.

Cet examen approfondi, qui peut éventuellement être prolongé, ne préjuge en rien de la décision finale de la Commission.

clp/zap/agr/ia