NOUVELLES
28/09/2016 05:47 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

L'Irak demande plus de soldats américains pour reprendre Mossoul

L'Irak a demandé aux Etats-Unis l'envoi de conseillers militaires américains supplémentaires en vue de la bataille pour reprendre Mossoul (nord), dernier bastion du groupe Etat islamique (EI) en Irak, ont indiqué mercredi les services du Premier ministre.

A la faveur d'une offensive fulgurante en 2014, l'EI s'est emparé de plusieurs pans du territoire irakien au nord et à l'ouest de Bagdad et a fait de Mossoul sa place forte.

Les forces irakiennes, qui ont depuis deux ans regagné du terrain, surtout dans la grande province occidentale d'Al-Anbar, cherchent dorénavant à reconquérir Mossoul.

Pour mener à bien cette bataille, le Premier ministre Haider al-Abadi a demandé une "dernière augmentation du nombre de conseillers (militaires) américains pour soutenir les héroïques forces de sécurité irakiennes dans leur bataille imminente pour libérer Mossoul", selon un communiqué de son bureau.

Mi-juillet, le chef du Pentagone Ashton Carter avait annoncé lors d'une visite à Bagdad l'envoi prochain en Irak de centaines de soldats américains supplémentaires pour aider les forces gouvernementales à lutter contre le groupe ultraradical et reprendre la ville de Mossoul.

Début septembre, un porte-parole de la coalition internationale avait fait état du déploiement de 400 militaires américains supplémentaires en Irak.

Selon le colonel John Dorrian, le nombre de soldats américains stationnés en Irak est passé d'environ 4.000 à 4.460.

Outre le déploiement de conseillers militaires américains, les Etats-Unis apportent une couverture aérienne cruciale aux forces gouvernementales dans leurs opérations antijihadistes.

En Syrie, des centaines de militaires américains sont également déployés auprès de groupes rebelles et kurdes face à l'EI, également bombardé par l'aviation de la coalition internationale.

wd/nbz/jri