NOUVELLES
28/09/2016 16:15 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

États-Unis: Tommie Smith et John Carlos se rangent derrière Colin Kaepernick

WASHINGTON — Tommie Smith et John Carlos ont exprimé leur soutien à Colin Kaepernick et aux autres athlètes faisant des gestes de protestation pendant l'hymne national, 48 ans après qu'ils aient levé leurs poings en portant un gant noir sur un podium d'Olympiade, en guise de protestation symbolique.

Les sprinters américains, renvoyés aux États-Unis pour ce qu'ils ont appelé un «salut aux droits humains» lors des Jeux de Mexico, en 1968, disent que le quart des Niners et d'autres font la bonne chose en utilisant leurs vitrines pour sensibiliser davantage aux inégalités raciales et aux abus policiers.

Dans le cadre d'un gala du mouvement olympique états-unien, Smith a dit appuyer Kaepernick car ses gestes sont proactifs. Carlos ajoute que rien n'égale le monde du sport comme vitrine pour prendre position, même si cela amène des critiques.