NOUVELLES
28/09/2016 05:44 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

Deux grands hôpitaux d'Alep-Est bombardés

Deux hôpitaux et une boulangerie dans la partie rebelle de la ville syrienne d'Alep ont été touchés mercredi à l'aube par des frappes aériennes.

L'attaque des hôpitaux est survenue vers 4 h du matin. Un des hôpitaux touchés est situé près de la boulangerie bombardée. L'autre se trouve dans le quartier de Sakhour; c'est l'hôpital M10, qui est le plus grand établissement d'Alep.

Les frappes ont également touché les générateurs d'électricité et d'oxygène de l'hôpital. Des patients ont dû être transférés vers un autre établissement du quartier, selon des sources médicales locales.

Dans le quartier d'Al Maadi, à Alep-Est, un tir d'artillerie a aussi visé une boulangerie devant laquelle une file d'attente s'était formée. D'après l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), le bombardement a fait au moins six morts.

Ces bombardements interviennent au moment où l'armée syrienne appuyée par la Russie mène une intense offensive pour reprendre le contrôle total de la ville.

Les rebelles affirment d'avoir reçu des matériels de guerre de bonne qualité fournis par des États étrangers.

Dans un communiqué, l'armée syrienne a annoncé, ce mercredi, avoir détruit, dans le quartier de Saladin à Alep, des stocks d'armes et un lieu de réunion du groupe islamiste lié à Al-Qaïda, Djabhat Fateh Al-Cham, sans donner un bilan.

Le pape François a réclamé mercredi l'arrêt des bombardements dans la « ville martyre » d'Alep, prévenant que les auteurs seraient soumis un jour au « jugement de Dieu ».