NOUVELLES
28/09/2016 00:38 EDT | Actualisé 28/09/2017 01:12 EDT

Afghanistan: au moins 13 civils auraient péri dans une frappe aérienne

KABOUL — Au moins 13 civils auraient été tués et une douzaine d'autres blessés lorsqu'une résidence a été touchée par une frappe aérienne menée dans l'est de l'Afghanistan, mercredi.

Il semble que tous ces gens étaient réunis pour accueillir un leader tribal qui rentrait d'un pèlerinage à La Mecque.

L'incident s'est produit dans le district d'Achin situé à une vingtaine de kilomètres de la frontière du Pakistan, dans la province de Nangarhar.

Un porte-parole de la police provinciale, Hazrat Hussain Mashreqiwal, a expliqué que des rebelles de Daech étaient la cible de la frappe aérienne menée par les forces afghanes soutenues par les États-Unis. Des affrontements impliquant les djihadistes ont lieu depuis plusieurs mois dans le district d'Achin.

Le porte-parole de l'armée américaine en Afghanistan, le brigadier général Charles Cleveland, a confirmé qu'une frappe aérienne antiterroriste avait été réalisée tôt, mercredi, et qu'une enquête allait établir si des civils en avaient été victimes.