NOUVELLES
26/09/2016 12:43 EDT | Actualisé 27/09/2017 01:12 EDT

Wall Street termine en baisse avant le débat présidentiel américain

Wall Street a terminé en baisse lundi, affectée par les incertitudes entourant l'élection présidentielle américaine à quelques heures du premier débat de la campagne: le Dow Jones et le Nasdaq ont tous deux perdu 0,91%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 166,62 points à 18.094,83 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 48,26 points à 5.257,49 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 18,59 points, soit 0,86%, à 2.146,10 points.

"Le marché a enfin pris conscience que l'élection approchait et se concentre aujourd'hui sur le débat. Avec Donald Trump et Hillary Clinton au coude à coude dans les sondages, les investisseurs commencent à réaliser que ce ne sera peut-être pas une victoire facile pour Mme Clinton", a expliqué Peter Cardillo, chef économiste à First Standard Financial Company.

A six semaines de l'élection, les deux principaux candidats à la présidence américaine s'affrontent lundi à 21H00 (01H00 GMT mardi) pour un premier débat de 90 minutes, qui pourrait se révéler crucial dans la course à la Maison Blanche.

"En temps normal, une victoire républicaine serait positive pour les marchés d'actions mais avec M. Trump cela crée des incertitudes", a expliqué Peter Cardillo.

Les marchés, particulièrement les valeurs financières, ont également souffert des inquiétudes pesant sur l'avenir de la banque allemande Deutsche Bank, à qui la justice américaine réclame 14 milliards de dollars pour solder un ancien litige lié à la crise des "subprimes" et dont le cours a dévissé à Francfort.

Dans un article paru ce week-end, le magazine allemand Focus a affirmé que la chancelière Angela Merkel a exclu d'apporter toute aide financière à la banque avant les élections législatives de 2017.

Dans l'ensemble, les marchés se sont montrés attentistes après avoir progressé la semaine précédente dans la foulée de la décision de la réserve fédérale (Fed) de maintenir ses taux au même niveau.

"Je pense que les investisseurs attendent en quelque sorte d'être aiguillonnés par un événement majeur", a indiqué David Levy de Republic Wealth Advisors.

La publication des chiffres du département du Commerce, montrant un recul moins marqué qu'attendu des ventes de maisons neuves en août, n'a guère semblé apporter de soutien aux marchés.

Le marché obligataire montait. Vers 20H20 GMT, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 1,581%, contre 1,619% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,318%, contre 2,345% précédemment.

lla/soe/bdx

DEUTSCHE BANK