NOUVELLES
26/09/2016 19:12 EDT | Actualisé 27/09/2017 01:12 EDT

Taïwan au ralenti dans l'attente de son troisième typhon en deux semaines

Taïwan vivait mardi matin au ralenti, dans l'attente de son troisième typhon en deux semaines, qui a d'ores et déjà entraîné l'évacuation de milliers de personnes et la fermeture d'écoles et de bureaux.

Le typhon Megi doit toucher dans la journée l'est de l'île, qui était déjà balayé dans la matinée par des vents violents et de fortes précipitations.

Plus de 5.000 personnes ont été évacuées, selon le Centre des opérations d'urgence. Plus de 36.000 foyers sont déjà privés d'électricité.

Mardi matin, 575 vols intérieurs et internationaux étaient annulés, et 109 retardés. La plupart des trains étaient à l'arrêt.

Des chaînes de télévision ont diffusé des images impressionnantes des vagues déferlant sur le littoral dans le comté de Yilan (nord-est) et sur Orchid Island.

Les ferries reliant l'île principale à cette île et à Green Island ont été suspendus lundi. Plus de 3.700 visiteurs ont été évacués au cours du week-end de ces îles faiblement peuplées.

A 00h30 GMT, Megi se trouvait à 220 km au sud-est du comté de Hualien (est), accompagné de vents soufflant en rafales à 198 km/h.

Le typhon avançait à 18 km/h et devrait toucher terre vers 09H00 GMT mardi, selon le bureau météorologique taïwanais. Les comtés de Taitung et Hualien seront en première ligne.

La côte est se remet à peine des dégâts provoqués mi-septembre par le super typhon Meranti, le plus puissant depuis 21 ans.

Cette tempête, qui avait fait un mort à Taïwan puis tué 28 personnes en Chine, avait été suivie quelques jours plus tard par le typhon Malakas, toutefois moins puissant.

Les régions montagneuses de l'est de Taïwan pourraient subir jusqu'à 900 millimètres de précipitations jusqu'à mercredi, et risquent des glissements de terrain.

my/lm/jac/mf