NOUVELLES
26/09/2016 02:10 EDT | Actualisé 27/09/2017 01:12 EDT

Syrie: le Kremlin fustige les déclarations "inadmissibles" des États-Unis et de la Grande-Bretagne à l'ONU

Le Kremlin a fustigé lundi le "ton et la rhétorique inadmissibles" des ambassadeurs américain et britannique au lendemain des accusations de "barbarie" et de crimes de guerre qu'ils ont lancées à l'ONU contre l'armée russe en Syrie.

"Nous considérons le ton et la rhétorique des représentants de la Grande-Bretagne et des États-Unis comme inadmissibles et de nature à faire du tort à nos relations", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, alors que l'aviation russe mène d'intenses bombardements à Alep depuis l'échec de la trêve en Syrie.

pop/kat/at