NOUVELLES
26/09/2016 08:08 EDT | Actualisé 27/09/2017 01:12 EDT

Rome va jeter son projet olympique aux ordures

La ville de Rome a peut-être du mal à ramasser ses ordures, mais elle devrait y jeter jeudi son dernier dossier de candidature olympique.

Le conseil municipal de la ville italienne votera, jeudi, sur la résolution de la maire Virginia Raggi de retirer la candidature de la ville à l'organisation des Jeux olympiques d'été 2024.

Cette résolution est censée être adoptée facilement puisque le parti politique qu'elle dirige détient la majorité au conseil municipal.

Virginia Raggi a réaffirmé son opposition formelle à la candidature romaine lors d'une conférence de presse le 21 septembre, évoquant des préoccupations face aux coûts élevés des Jeux dans une ville incapable de ramasser ses ordures.

Ce refus de la première magistrate de Rome survient quatre ans après que le premier ministre de l'époque, Mario Monti, eut renoncé à soumettre la candidature de Rome pour les Jeux d'été de 2020, ayant estimé que le pays, alors en pleine crise budgétaire, n'en avait pas les moyens.

Si la résolution est approuvée, Rome s'effacera, et laissera toute la place à Los Angeles, Paris et Budapest, en Hongrie, dans la course à l'organisation des Jeux de 2024.

Le Comité international olympique procédera au choix de la ville hôte en septembre 2017.