NOUVELLES
26/09/2016 00:50 EDT | Actualisé 26/09/2017 01:12 EDT

Pologne: quand des escrocs font de l'arbitrage international

Des escrocs polonais ont créé de faux tribunaux arbitraux internationaux pour voler des millions d'euros à plusieurs entreprises en se servant de vrais huissiers de justice, a-t-on appris lundi auprès de la police.

Créatifs et connaissant bien le mécanisme des litiges commerciaux, les arnaqueurs avaient créé un faux tribunal à Varsovie et un autre à Riga, en Lettonie.

Ces tribunaux, qui n'existaient que sur papier, produisaient de fausses sentences immédiatement exécutoires que les malfaiteurs remettaient aux huissiers pour recouvrer de fausses dettes au bénéfice de sociétés tout aussi fictives enregistrées en Estonie, a expliqué à l'AFP la porte-parole du bureau d'investigation de la police, Agnieszka Hamelusz.

Quatre escrocs, dont une femme, ont été arrêtés à Varsovie et deux autres, dont un Estonien, à Tallinn. La police a estimé leur butin, collecté auprès de plusieurs dizaines de sociétés de vente de carburants et de matériel électronique, à plus de 23 millions de zlotys (plus de 5 millions d'euros).

Elle leur a saisi des voitures et des biens immobiliers d'une valeur de plus de deux millions d'euros. Les aigrefins risquent jusqu'à dix ans de prison pour escroquerie, faux et usage de faux et blanchiment d'argent.

via/bo/rap