Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La nouvelle mascotte des Oilers ne fait pas l'unanimité

La nouvelle mascotte des Oilers d'Edmonton ne fait pas l'unanimité au sein des partisans. Dévoilé lundi, Hunter le lynx canadien a déjà fait beaucoup parler de lui sur les réseaux sociaux.

Plusieurs internautes ont signifié leur effroi à la suite du dévoilement de la nouvelle mascotte officiel de l'équipe de hockey de la capitale albertaine. L'un d'eux a même mentionné sur Twitter que la mascotte allait rappeler aux Edmontoniens de verrouiller leur porte la nuit.

If nothing else, the new #Oilers mascot will remind Edmontonians to lock their doors at night. -bm #HugsNotDrugs#yegpic.twitter.com/UgudPZmI1I

- OilersNation.com (@OilersNation) September 26, 2016

Un autre internaute a pour sa part mentionné que ses enfants ne voudront plus aller voir les parties de hockey des Oilers.

@nielsonTSN1260 Now my kids don't want to go to hockey games. Not that I could have afforded it in the first place. #OilersMascot

- OilerRob (@OilerRob) September 26, 2016

Une mascotte « facile d'approche »

Du côté des Oilers, le responsable commercial Stew Macdonald a déclaré que « l'introduction de Hunter en tant que mascotte officielle des Oilers est une occasion pour nous de créer des liens avec la communauté ».

Oilers Entertainment Group a signifié que le choix de la mascotte s'était fait après avoir sondé plus de 2000 jeunes d'Edmonton, leur demandant d'identifier la mascotte qu'ils préféreraient.

Hunter a été nommé d'après le premier propriétaire de l'équipe des Oilers « Wild » Bill Hunter.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.