NOUVELLES
26/09/2016 09:59 EDT | Actualisé 27/09/2017 01:12 EDT

C1/Leverkusen - Schmidt: "Il faut absolument prendre trois points"

Roger Schmidt, l'entraîneur du Bayer Leverkusen, estime que le match nul concédé contre Moscou (2-2) à domicile lors de la première journée, oblige son équipe à remporter "absolument les trois points", mardi soir à Monaco.

Q: Il y a deux ans, vous avez déjà rencontré Monaco en Ligue des champions et cela ne s'était pas très bien fini. Quel est votre sentiment aujourd'hui ?

R: "Monaco s'est développé depuis cette confrontation. Mais elle reste le même type d'équipe. Monaco ne prend pas beaucoup de risque et joue avec un bloc défensif plutôt bas, tout en étant très bien organisé. Il nous faudra être vigilant mardi soir car cette équipe évolue surtout en contre. Le match sera très difficile. Nous avons vu beaucoup de matches de championnat, notamment sa grande victoire contre le Paris SG et sa qualification assez impressionnante contre Villareal en tour préliminaire de Ligue des champions. Pour marquer des points, il nous faudra donc être disciplinés, patients et démontrer que nous avons évolué par rapport à il y a deux ans. Contre Moscou, nous n'avons pris qu'un seul point. Il n'y a que six matches de poule. Voilà pourquoi il faut absolument prendre trois points".

Q: Les attaquants de Monaco sont vifs et rapides. La défense de votre équipe est très physique. Vous êtes-vous préparé à cette opposition ?

R: "Monaco n'est pas la seule équipe à posséder des attaquants vifs et rapides. C'est le cas également de nombreuses équipes en Bundesliga. Cela dit, les attaquants monégasques trouvent toujours des solutions. Ils sont très forts dans la finition. Toute l'équipe devra donc bien défendre. Il nous faudra être attentifs, notamment lors de nos pertes de balles".

Q: "Chicharito" a marqué un triplé contre Mayence. Qu'avez-vous à nous dire sur sa forme actuelle ?

R: "Il est un élément très important pour notre équipe, non seulement par ses buts mais aussi par le travail qu'il effectue pour l'équipe. En début de saison, il a subi une fracture à la main qui l'a un peu freiné. Nous sommes très contents qu'il ait retrouvé sa forme et sa capacité à marquer des buts, surtout que la Ligue des champions arrive. D'autre part, on est très optimiste sur la capacité de Hakan Calhanoglu à jouer. Pour Lars Bender, je dois encore voir avec lui".

Propos recueillis en conférence de presse

cb/hf/jcp