NOUVELLES
26/09/2016 00:58 EDT | Actualisé 26/09/2017 01:12 EDT

C1 - Dortmund: Avec Aubameyang, Dembélé a trouvé un grand frère

"Ousmane est pour moi comme un petit frère, et il est presque aussi rapide que moi", rigole Aubameyang: la star gabonaise de Dortmund a pris sous son aile Dembélé, pour une complicité gagnante sur et en dehors des terrains.

L'image est symbolique: vendredi soir, lorsque Ousmane Dembélé sort à la 80e minute après avoir livré son meilleur match à Dortmund, contre Fribourg en Championnat (3-1), le ballon d'or africain 2015 l'accompagne vers la ligne de touche, plaisante avec lui et lui donne une chaleureuse accolade. Dembélé lui a offert la passe décisive sur le premier but du Borussia.

"+Auba+ a beaucoup facilité mon insertion au Borussia. Il me parle beaucoup, je lui dois beaucoup pour son aide", confirme le Français de 19 ans, pépite du Stade Rennais arrivé à Dortmund à l'intersaison, sans parler un mot d'allemand.

Les deux hommes ont été en contact avant même que Dembélé n'arrive à Dortmund: "Pierre-Emerick m'a conseillé de venir", dévoilait Dembélé en août, "il m'a dit que Dortmund était idéal pour un jeune joueur afin de franchir plusieurs paliers. "

Lors de ses premiers matches, alors qu'il manquait encore d'assurance, Dembélé cherchait d'ailleurs très souvent Aubameyang dans le jeu, avant de prendre petit à petit de l'assurance et d'élargir son champ d'action au fil des rencontres.

"J'ai de super sensations sur le terrain avec Ousmane", se délecte "Aubam'", deuxième meilleur buteur du championnat d'Allemagne la saison dernière (25 buts) derrière Lewandowski.

-- Travailler sa concentration --

Jusqu'à présent, le jeune homme aux deux sélections en équipe de France ne peut que se féliciter d'avoir suivi le conseil de son aîné de 8 ans. Contrairement à d'autres très jeunes joueurs partis dans des clubs prestigieux, Dembélé est titulaire à Dortmund et accumule une énorme expérience dans une équipe de haut niveau.

Sanches au Bayern, par exemple, tout champion d'Europe qu'il soit, a eu moins de temps de jeu.

Dembélé, lui, a eu immédiatement la confiance de son entraîneur Thomas Tuchel -- un admirateur de Guardiola adepte d'un jeu de possession --, qui l'a titularisé d'entrée en Supercoupe contre le Bayern Munich en août, et a déjà fait de lui un cadre de l'équipe.

Timoré lors de ses premiers matches, il a progressé sortie après sortie dans son jeu offensif et sa prise de risques, et marqué son premier but le 20 septembre contre Wolfsburg, en championnat (3-1).

Son travail de pressing/récupération reste encore à parfaire, et certaines de ses prestations ont été marquées par trop de duels perdus et de mauvaises passes.

"Ousmane est un très bon joueur avec beaucoup de qualités de dribbleur. Mais il va falloir qu'il travaille beaucoup sa concentration, qu'il perde moins de ballons. C'est normal quand on est un dribbleur mais il faut travailler ça", avait lancé Aubameyang, en mentor avisé, mardi dernier après la victoire à Wolfsburg.

Trois jours plus tard contre Fribourg, celui que ses coéquipiers appellent gentiment "Ouss" a brillé. De là à y voir l'influence des remarques de son "grand frère"...

cpb/pgr/cto