NOUVELLES
26/09/2016 14:19 EDT | Actualisé 27/09/2017 01:12 EDT

Brésil: le président d'une célèbre école de samba abattu à Rio

A une semaine des élections municipales au Brésil, le président de l'une des plus prestigieuses écoles de samba du carnaval de Rio et candidat à un poste de conseiller municipal a été tué par balles lundi.

"Marcos Vieira de Souza, surnommé +Falcon+, 52 ans, a été assassiné à Madureira, dans la zone nord de Rio", a annoncé la police civile dans un communiqué à l'AFP.

Une enquête a été ouverte "pour déterminer les circonstances et les auteurs du crime", précise le texte.

Ce policier militaire de profession, également président de l'école Portela, était candidat au poste de conseiller municipal pour le Parti Progressiste (PP, droite). Il a été tué par balles par quatre hommes encagoulés au sein de son comité électoral, selon des témoins cités par le quotidien Extra.

En 2011, "Falcon" avait été arrêté parce qu'il était soupçonné d'appartenir à la milice qui agit dans le quartier de Madureira, berceau de Portela, avant d'être finalement innocenté par la justice.

Il s'agit du quinzième meurtre d'un candidat ou d'une personne liée à la campagne des municipales du 2 octobre au cours des onze derniers mois dans la banlieue de Rio.

Dimanche, un autre candidat des municipales, José Ricardo Guimaraes, directeur d'une entreprise de sécurité privée, a été abattu lors d'un meeting à Itaborai, dans la région métropolitaine de Rio.

D'après les enquêteurs, ces assassinats sont liés aux milices ou aux trafiquants de drogue qui agissent dans la région et qui se disputent le contrôle du commerce illégal d'un certain nombre de marchandises: de la drogue à l'essence, volée par milliers de litres dans des pipelines de la compagnie pétrolière publique Petrobras.

cdo/tup/plh

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO