NOUVELLES
23/09/2016 09:36 EDT | Actualisé 23/09/2016 09:37 EDT

Huile de palme: les entreprises peuvent mieux faire, selon le WWF

De nombreuses entreprises ont promis aux consommateurs de se fournir à 100% en huile de palme certifiée durable, sauf que...

NurPhoto via Getty Images
The Palm oil trees that have been knocked down allowed on the ground without burnt as nature will destroyed by it self in West Sumatera, Indonesia on 04 September 2016. Palm oil is a type of edible vegetable oil that is derived from the palm fruit, grown on the African oil palm tree. Oil palms are originally from Western Africa, but can flourish wherever heat and rainfall are abundant. Today, palm oil is grown throughout Africa, Asia, North America, and South America, with 85% of all palm oil globally produced and exported from Indonesia and Malaysia; but most of the time not using sustainable measures. PT. Tidar Kerinci Agung owned by HASIM DJOJOHADIKUSUMO who have a large palm oil at West Sumatera divded into three region : Solok Selatan, Dhamasraya, and Bungo district giving big concern to the environtment by providing estimate 2,400 hectare of Forrest Conservation that fully protected with habitat such as Sumateran Tiger, Elephant, Sumateran Trees Tigers, and many more. For the people who live at the palm oil plantation the company also provide school from Junior to senior high school and bright students have the scholarship to university. Palm Oil Plantation is very complex issues regarding to the destruction of forrest and some use child labor for the production, what PT. TKA provide is a good example where business and human wellfare and the continuing of forrest habitat can live side by side. (Photo by Donal Husni/NurPhoto via Getty Images)

De plus en plus de grandes marques utilisent désormais uniquement de l'huile de palme certifiée durable, dont le groupe italien Ferrero, l'un des plus grands acheteurs de ce produit, mais beaucoup d'autres n'ont pas tenu leurs promesses vis-à-à-vis des consommateurs, selon un rapport du WWF.

L'huile de palme est très décriée en raison de la déforestation provoquée par l'expansion de la culture des palmiers à huile notamment dans le Sud-Est asiatique. Selon une analyse de la Commission européenne, elle a un impact climatique négatif trois fois plus important que les énergies fossiles.

"En 2015, de nombreuses entreprises avaient promis aux consommateurs de se fournir à 100% en huile de palme certifiée", rappelle l'organisation de protection de la nature dans un communiqué. "Le WWF a porté une attention toute particulière à mesurer la concrétisation de ces promesses", explique Adam Harrison, responsable du programme huile de palme chez WWF.

L'ONG a examiné 137 entreprises aux Etats-Unis, au Canada, en Europe, en Australie, au Japon et en Inde. Elle précise avoir rédigé son rapport sur la base de leurs déclarations et des données qu'elles lui ont fournies, sans être en mesure de les vérifier. Ces sociétés représentent environ six millions de tonnes d'huile de palme, soit 10% du total mondial.

"Si plus de la moitié des entreprises évaluées affichent des progrès appréciables, un acteur sur cinq n’a pas répondu ou ne fait que trop peu pour réduire l’impact de l’huile de palme qu’il achète sur les écosystèmes", constate l'ONG. "C’est inacceptable compte tenu de la facilité avec laquelle il est possible d’obtenir de l’huile de palme certifiée" RSPO.

La RSPO (Roundtable on a sustainable palm oil, table ronde pour une huile de palme durable) regroupe les principaux opérateurs de l'huile de palme sur une base volontaire pour veiller à limiter les impacts de sa production sur l'environnement et la vie des collectivités. Environ 17% de la production mondiale d'huile de palme est certifiée RSPO.

Quatre-vingt seize des entreprises évaluées ont assuré avoir utilisé partiellement de l'huile certifiée en 2015. Sur les 77 qui s'étaient engagées à n'utiliser que de l'huile certifiée d'ici à 2015, 56 seulement ont tenu leur promesse.

Des entreprises comme Ferrero, Danone ou Arnott’s "ont utilisé à 100 % de l’huile de palme RSPO" en 2015, relève le WWF.

Globalement, "il y a eu une amélioration ces dernières années: sur les 94 entreprises qui avaient déjà été évaluées" dans le précédent rapport en 2013, "76 ont fait des progrès, 11 semblent avoir stagné et sept ont régressé", conclut le WWF.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le concours du photographe environnement de l'année 2015 Voyez les images