NOUVELLES
22/09/2016 11:32 EDT | Actualisé 22/09/2016 11:39 EDT

Alertes à la bombe dans des écoles du Québec et du Nunavut

La GRC a indiqué que des écoles dans trois régions du Nunavut avaient dû être fermées en raison d'une alerte à la bombe.

Le corps policier a précisé avoir reçu une menace, à 9 h, indiquant que des bombes avaient été placées dans des écoles à travers le territoire. Il a ajouté que la menace ressemblait à celles reçues mercredi dans d'autres régions du Canada et aux États-Unis. Des écoles avaient été évacuées dans les Maritimes.

Une menace avait aussi été reçue par la commission scolaire de Winnipeg, mais aucune école n'y avait été évacuée.

Les menaces se sont révélées être des canulars.

La GRC a indiqué qu'elle ne croyait pas que cette nouvelle menace était crédible et que les écoles rouvriraient dès que les policiers seraient certains qu'elles sont sécuritaires.

À Montréal aussi

En fin d'avant-midi jeudi, le campus Loyola de l'Université Concordia aurait aussi été brièvement évacué, selon des témoignages sur Twitter.

L'alarme d'incendie se serait fait entendre, mais la communauté universitaire a rapidement pu réintégrer le campus.

Avec La Presse canadienne