NOUVELLES
21/09/2016 06:32 EDT | Actualisé 22/09/2017 01:12 EDT

Vol de documents: La CAQ sert des mises en demeure au cabinet Couillard

QUÉBEC — Le sens de l'éthique du directeur du cabinet du premier ministre Couillard, Jean-Louis Dufresne, est remis en cause par la Coalition avenir Québec (CAQ) qui lui a transmis mercredi une mise en demeure relative à des documents de la CAQ subtilisés au cours des derniers mois.

Une deuxième mise en demeure a aussi été expédiée à Yan Plante, qui était jusqu'à juillet un employé de la CAQ avant d'être recruté par le cabinet du premier ministre.

Selon la CAQ, en quittant ses fonctions, M. Plante s'est approprié une série de documents internes considérés confidentiels et stratégiques, un geste jugé inacceptable et immoral.

Parmi ces documents, d'un nombre indéterminé, figurent la planification parlementaire et électorale de la CAQ, incluant le plan de match de l'élection complémentaire à venir dans la circonscription de Saint-Jérôme, ainsi que des documents d'information financière du parti.

En point de presse, mercredi, le porte-parole de la CAQ, le député Simon Jolion-Barrette, s'est interrogé sur l'usage que le gouvernement pourrait faire de ces informations.

Il a aussi dénoncé le manque de loyauté de M. Plante envers son ancien employeur et, selon lui, dans les circonstances, le cabinet du premier ministre devrait le congédier.

La CAQ demande par ailleurs à M. Dufresne de faire une déclaration assermentée d'ici vendredi, indiquant que le cabinet n'a pas utilisé les informations contenues dans ces documents.

Le parti dirigé par François Legault dit poursuivre ses vérifications quant à la possibilité de porter des accusations criminelles dans ce dossier.