NOUVELLES
21/09/2016 04:21 EDT | Actualisé 22/09/2017 01:12 EDT

OCDE: croissance à la baisse au Canada et dans plusieurs pays industrialisés

OTTAWA — Les prévisions de croissance économique pour le Canada en 2016 sont revues à la baisse par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Dans son analyse publiée mercredi, l'organisme basé à Paris ramène sa prévision de croissance canadienne à 1,2 pour cent. En juin dernier, il l'établissait à 1,7 pour cent pour l'année en cours.

Pour 2017, l'OCDE accorde au Canada une croissance économique de 2,1 pour cent, inférieure de 0,1 pour cent à celle de sa précédente prévision.

Dans ses perspectives, l’OCDE alerte sur le fait que le monde est pris au piège de la croissance molle. Ainsi, les échanges, l’investissement, la productivité et les salaires en subissent les conséquences.

Les taux d’intérêt exceptionnellement bas faussent le fonctionnement des marchés de capitaux et accentuent les risques à l’échelle du système financier dans son ensemble, d'après l'OCDE.

Par exemple, le taux directeur de la Banque du Canada demeure à seulement 0,5 pour cent. L'économie canadienne s'est contractée au rythme annuel de 1,6 pour cent au deuxième trimestre.

Par conséquent, selon les prévisions de l’OCDE, la croissance de l’économie mondiale sera de 2,9 pour cent cette année et de 3,2 pour cent en 2017. Les moyennes de long terme se situent autour de 3,75 pour cent.

Aux États-Unis, la croissance s’établira, d’après les estimations, à 1,4 pour cent cette année et à 2,1 pour cent en 2017.

En Chine, elle sera respectivement de 6,5 et de 6,2 pour cent et en Inde, de 7,4 et de 7,5 pour cent.

L'OCDE propose des politiques plus ambitieuses pour stimuler les échanges, de maintenir un statu quo des mesures protectrices et de s’attaquer d’urgence aux obstacles aux échanges et à l’investissement.