NOUVELLES
21/09/2016 14:34 EDT | Actualisé 22/09/2017 01:12 EDT

Les jeunes Nord-Américains se gardent en vie

Nathan MacKinnon a concocté une feinte qui à elle seule valait le billet d'entrée pour permettre à l'équipe nord-américaine de défaire les Suédois 4-3 en prolongation et de garder espoir pour les demi-finales.

L'attaquant de l'Avalanche du Colorado a profité de l'acharnement de Johnny Gaudreau pour mettre un terme à une exaltante période de prolongation, mercredi. Gaudreau a battu de vitesse deux Suédois pour couper court à une contre-attaque et repérer MacKinnon, seul devant Henrik Lundqvist.

Le destin des Nord-Américains ne leur appartient plus. Une victoire des Finlandais contre les Russes jeudi leur ouvrirait la voie du tour éliminatoire.

Malgré la défaite, les Suédois ont amassé un point précieux qui leur garantit une place en demi-finale. Ils peuvent remercier Lundqvist, auteur de 45 arrêts. 

Lundqvist a été brillant dans un deuxième match de suite. En comptant son jeu blanc contre la Finlande, il a repoussé 81 des 85 lancers auxquels il a fait face à la Coupe du monde.

Auston Matthews, Vincent Trocheck et Johnny Gaudreau ont aussi touché la cible pour l'Amérique du Nord. Filip Forsberg, Nicklas Backstrom et Patrick Berglund ont donné la réplique suédoise.

Le gardien John Gibson, qui a pris la place de Matt Murray devant le filet des Nord-Américains, a réalisé 35 arrêts.