NOUVELLES
21/09/2016 07:35 EDT | Actualisé 22/09/2017 01:12 EDT

Le Soudan dit accueillir 400.000 réfugiés sud-soudanais

Le Soudan a affirmé mercredi qu'il accueillait environ 400.000 réfugiés du Soudan du sud, un pays déchiré par une guerre civile.

Plus jeune nation du monde, le Soudan du Sud a plongé en décembre 2013, deux ans après son indépendance, dans un conflit politico-ethnique qui a fait des dizaines de milliers de morts et plus de 2,5 millions de déplacés.

"Le nombre de réfugiés sud-soudanais enregistrés par les autorités est de 400.000", a déclaré le ministre soudanais de l'Intérieur Babiker Digna lors d'une conférence de presse à Khartoum. "L'afflux (de réfugiés) continue, les procédures d'enregistrement aussi".

Selon l'ONU, le nombre de Sud-Soudanais ayant fui leur pays a dépassé le million, dont près de 250.00 au Soudan.

Interrogé sur la différence entre le décompte des autorités et celui de l'ONU, M. Digna a répondu: "Nous sommes souvent en désaccord (avec les Nations unies) sur les chiffres".

Selon l'ONU, le pays qui abrite le plus de réfugiés sud-soudanais est l'Ouganda. Ils sont 370.000 dans ce pays dont la frontière est située à quelque 200 km de la capitale sud-soudanaise Juba.

Ethiopie, Kenya, République démocratique du Congo et République centrafricaine sont les autres pays d'accueil.

A Khartoum, la représentante pour le Soudan du Sud du Haut commissariat aux réfugiés (HCR) a appelé les donateurs internationaux à se montrer plus généreux. "Nous n'avons pas assez de ressources, c'est difficile de protéger et aider ces réfugiés", a expliqué Noriko Yoshida.

Le Soudan a accueilli le mois dernier l'ex-rebelle sud-soudanais Riek Machar pour un traitement médical, selon les autorités.

En 2015, M. Machar était devenu vice-président d'un gouvernement d'union nationale avec le président Salva Kiir mais il a fui Juba après des combats meurtriers à l'arme lourde qui ont eu lieu en juillet dans la capitale sud-soudanaise entre ses forces et celles de M. Kiir.

jds-ab/bpe/vl