NOUVELLES
20/09/2016 11:40 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Un navire transportant 38 clandestins s'échoue au large de la Guinée-Bissau

La police a interrogé mardi 38 clandestins - Guinéens, Sierra-Léonais et Ghanéens - dont le navire battant pavillon namibien s'est échoué sur un banc de sable dans l'archipel des Bijagos, au large de la Guinée-bissau, a-t-on appris mardi auprès du service des gardes-côtes de Bubaque, principale ville des îles.

Selon un témoin joint au téléphone par l'AFP à Bubaque, les 38 passagers ont demandé l'aide des pêcheurs quand leur navire venu de Conakry s'est échoué samedi sur un banc de sable.

"Les gardes-côtes sont allés les chercher. Leur navire a été remorqué jusqu'à Bubaque où les passagers ont été hébergés", selon la source des gardes-côtes. Les autorités ont interrogé les migrants, notamment pour vérifier leur nationalité.

Les gardes-côte de Bissau, qui ont confirmé l'affaire, se refusent à toute précision.

Les migrants qui quittent l'Afrique de l'Ouest suivent souvent la côte et empruntent ensuite des routes terrestres en passant par le Niger et la Libye. Ils se rendent en Europe en traversant la Méditerranée.

L'archipel des Bijagos, au large des côtes de Guinée-Bissau, est constitué de plus de 80 îles de toutes tailles dont seule une vingtaine sont habitées par une population ne dépassant pas 20.000 habitants.

aye/jom/jh