NOUVELLES
20/09/2016 10:32 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Uber: la Cour refuse d'accorder l'injonction réclamée par les taxis

MONTRÉAL — Le front commun du taxi a perdu une première manche, mardi, la Cour supérieure ayant refusé de lui accorder l'injonction interlocutoire qu'il demandait contre Uber et son projet pilote.

Ce regroupement, mené notamment par le Regroupement des travailleurs autonomes métallos, demandait l'annulation de l'entente intervenue entre le ministère des Transports du Québec et Uber Canada dans le cadre d'un projet pilote d'une durée d'un an.

Ce projet pilote doit permettre au transporteur Uber de continuer à fonctionner dans un certain cadre réglementaire, mais différent de celui auquel l'industrie du taxi est soumise.

Il ne s'agit toutefois que d'une injonction interlocutoire, donc provisoire. La cause devra éventuellement être entendue sur le fond par le tribunal.