NOUVELLES
20/09/2016 07:34 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Minnesota: pas d'élément concret lié au jihadisme malgré une revendication de l'EI

La police américaine n'a trouvé à ce stade aucun élément concret liant l'attaque au couteau perpétrée samedi dans un centre commercial du nord des Etats-Unis à la mouvance jihadiste, en dépit de sa revendication par le groupe Etat islamique (EI).

Les polices locale et fédérale (FBI) continuent toutefois d'enquêter sur un potentiel "acte de terrorisme", après que Dahir Adan, un Américain d'origine somalienne de 20 ans, eut attaqué plusieurs personnes dans un centre commercial de St. Cloud, dans le Minnesota, en blessant dix d'entre elles. Il avait été abattu par un policier qui n'était pas en service.

L'attaque à l'arme blanche est survenue le même jour qu'un double attentat à New York et dans le New Jersey, pour lequel un Américain d'origine afghane a été arrêté lundi.

"Nous n'avons rien découvert qui laisse penser à autre chose qu'à un assaillant solitaire à ce stade", a expliqué le chef de la police de St. Cloud, Blair Anderson, lors d'une conférence de presse lundi soir.

Rien ne suggère non plus, a poursuivi Blair Anderson, qu'il y ait un lien entre l'acte commis dans le Minnesota et les attentats de New York (29 blessés) et du New Jersey, qui n'ont pas été revendiqués.

nov/sha/are