NOUVELLES
20/09/2016 08:24 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Les deux adolescents accusés de complot pour meurtre demeurent détenus

SAINT-HYACINTHE, Qc — Deux adolescents accusés dans un présumé complot de meurtre et d'agression sexuelle visant des étudiants de leur école devront subir une évaluation psychiatrique.

Les deux jeunes, âgés de 16 et 14 ans, ont comparu en Chambre de la jeunesse de la Cour du Québec, mardi à Saint-Hyacinthe, et leur dossier a été reporté au 18 octobre prochain.

Ils font face à un total de 18 accusations, dont celles de complot pour meurtre, de complot pour commettre une agression sexuelle et divers chefs liés à des voies de fait et à des voies de fait armées.

On s'attendait à ce qu'une enquête sur remise en liberté provisoire soit fixée, mais la défense a plutôt accepté qu'une évaluation psychiatrique soit menée à l'Institut Pinel.

Les deux adolescents, qui ont été appréhendés la semaine dernière après que la mère de l'un d'eux eut pris connaissance de leurs intentions sur le réseau social Facebook, demeureront incarcérés entre-temps.