NOUVELLES
20/09/2016 04:25 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Le président tchèque Zeman préfère Trump, son Premier ministre Clinton

S'il était citoyen américain, le président tchèque Milos Zeman voterait pour Donald Trump, contrairement à son Premier ministre Bohuslav Sobotka qui préfère quant à lui Hillary Clinton.

"Je ne veux pas m'ingérer dans les affaires intérieures américaines, je dirai seulement que si j'étais citoyen américain, je voterais Donald Trump", a affirmé M. Zeman, sur le site internet du grand journal pragois Dnes.

Souvent étiqueté populiste par ses détracteurs et connu pour ses déclarations anti-migrants musclées, M. Zeman a saisi l'occasion pour comparer le candidat républicain à Ronald Reagan, président des Etats-Unis de 1981 à 1989.

"On se moquait de (Ronald Reagan), disant qu'il n'était qu'un acteur bête qui jouait uniquement dans des films de cowboys. Et il est devenu l'un des plus grands présidents américains", a-t-il dit.

Les Etats-Unis sous Donald Trump seraient "différents", alors que la politique de Mme Clinton serait la "continuation" de celle du président sortant, Barack Obama, toujours selon le chef de l'Etat tchèque.

"Le nom de Barack Obama est lié à toute une série d'échecs. Le Moyen-Orient est complètement déglingué, les plaies suintantes sont toujours là et aucune d'entre elles ne s'est cicatrisée", a-t-il affirmé.

De son côté, le Premier ministre avait estimé en août que le succès de Mme Clinton garantirait la sécurité des pays membres de l'Otan dans l'Est de Europe, mieux que celui de M. Trump.

La République tchèque, comme d'autres pays de l'Est, se sont à l'époque inquiétés des déclarations de M. Trump, s'interrogeant sur l'engagement systématique des Etats-Unis dans la défense de ses alliés est-européens.

Le candidat républicain avait notamment affirmé que si la Russie attaquait les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), il vérifierait d'abord si ces derniers avaient "bien respecté leurs obligations" à l'égard des Etats-Unis.

jma/via/glr/