Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Evander Kane réplique à la poursuite déposée contre lui

L'attaquant des Sabres de Buffalo Evander Kane a indiqué que la poursuite déposée par une femme qui allègue qu'il l'a sévèrement blessée au cours d'une altercation dans une chambre d'hôtel n'a pour objectif que de le harceler.

Le hockeyeur a dit des allégations de la femme de 21 ans qu'il « s'agit d'une farce » dans une demande reconventionnelle déposée devant la Cour suprême de l'État de New York, la semaine dernière.

La procédure, d'abord rapportée par le Buffalo News, cherche à obtenir l'annulation de la plainte déposée le 1er juillet et le remboursement des frais juridiques.

La femme prétend avoir souffert d'un traumatisme émotionnel et avoir eu besoin de multiples interventions chirurgicales et transfusions sanguines à la suite de l'incident de décembre. En mars, des procureurs ont refusé de déposer des accusations criminelles à la suite de leur enquête portant sur une possible agression sexuelle.

Kane a plaidé non coupable à des accusations de harcèlement non criminel, de conduite désordonnée et d'intrusion illégale dans un autre incident, datant de juin, au cours duquel il a été accusé d'avoir agrippé trois femmes par les cheveux et le cou. Il doit comparaître le 31 octobre dans cette affaire.

L'athlète de 25 ans devrait être à l'ouverture du camp des Sabres jeudi.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.