NOUVELLES
20/09/2016 05:48 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Deux nouveaux soldats turcs tués en Syrie (médias)

Deux nouveaux soldats turcs ont été tués mardi dans le nord de la Syrie en participant à des opérations contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI), a rapporté l'agence de presse Dogan.

Les deux militaires ont été blessés dans l'explosion d'une mine au nord de la ville syrienne de Jarablos, dont les rebelles syriens appuyés par Ankara avaient chassé l'EI en août, selon l'agence progouvernementale Anadolu.

Les deux militaires participaient aux travaux de construction d'une barrière de sécurité que la Turquie érige à sa frontière avec la Syrie. Ils ont succombé dans un hôpital de Gaziantep dans le sud-est de la Turquie où ils avaient été évacués.

Leur mort porte à dix le nombre de soldats turcs tués en Syrie depuis le lancement, le 24 août, d'une offensive dans le nord de la Syrie visant à chasser les jihadistes de l'EI, mais aussi les rebelles kurdes syriens du YPG, selon l'agence Dogan.

Ankara assimile ces derniers à la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qu'elle considère comme une organisation terroriste.

Après avoir pris Jarablos au premier jour de l'offensive, les rebelles syriens appuyés par des chars et par l'aviation turcs s'étaient lancés plus au sud avec en ligne de mire la ville d'Al-Bab, toujours contrôlée par les jihadistes.

Lundi le président turc Recep Tayyip Erdogan avait affirmé que "près de 900 kilomètres carrés" de territoire au nord de la Syrie avaient été nettoyés de la présence d'"éléments terroristes", et que cette "zone de sécurité" pourrait bientôt atteindre 5.000 km2.

Dans ce contexte, le gouvernement turc a demandé au Parlement de prolonger d'un an le mandat l'autorisant à envoyer des troupes en Irak et en Syrie pour y mener des opérations contre l'EI et d'autres groupes armés, selon Anadolu.

Voté pour la première fois en octobre 2014, ce mandat avait déjà été prolongé d'un an en septembre 2015. Il doit expirer le 2 octobre.

sjw/raz/ezz/glr/