NOUVELLES
20/09/2016 12:16 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Allemagne/4e journée: Dortmund, sur un nuage, provisoirement à hauteur du Bayern

17 buts en trois matches! Dortmund, prochain adversaire du Real Madrid en Ligue des Champions, joue sur un nuage et s'est hissé provisoirement mardi, pour 24 heures, à la hauteur du Bayern en tête de la Bundesliga.

Grâce à une victoire 5 buts à 1 à Wolfsburg pour cette quatrième journée du championnat d'Allemagne, le Borussia compte désormais 9 points en quatre matches.

Le Bayern et le Hertha Berlin, qui s'affrontent mercredi soir dans un choc de leaders, totalisent également 9 points mais un match de moins.

Il reste un match vendredi soir en Bundesliga à jouer à domicile contre Fribourg, avant la réception du Real Madrid mardi.

"Qui peut nous arrêter? Pour l'instant, personne", a dit après le match Aubameyang, auteur de deux buts à Wolfsburg: "Si on continue comme ça, on va faire mal à pas mal d'équipes, mais il ne faut pas s'enflammer, garder la tête froide et continuer comme ça".

L'Eintracht Francfort, vainqueur 2-0 à Ingolstadt, compte également 9 points.

Avec une équipe jeune et sans deux de ses internationaux, Schürrle et Reus, Dortmund a une fois de plus fait montre de son plaisir de jouer, doublé d'un réalisme incroyable devant le but.

Le jeune Français Dembélé a marqué pour la première fois sous ses nouvelles couleurs (le troisième but) et le Gabonais Aubameyang s'est rapproché au classement des buteurs, avec 4 buts contre 5 à Lewandowski, du Bayern.

Le Borussia restait sur deux victoires par 6 à 0, en Ligue des Champions à Varsovie contre le Legia la semaine dernière et à domicile en championnat contre Darmstadt samedi.

Mercredi soir, le Bayern peut toutefois se retrouver seul en tête du Championnat s'il bat à domicile le Hertha Berlin.

"Nous sommes très heureux d'avoir neuf points, a avoué le défenseur du Hertha Marvin Plattenhardt. Mais le Bayern est un adversaire complètement différent. Nous allons avoir besoin d'être dans un très bon jour."

Le match paraît, en effet, déséquilibré, avec d'un côté l'ogre de la Bundesliga, une constellation de stars taillée pour la Ligue des champions, à qui les observateurs promettent déjà un cinquième titre consécutif, et de l'autre une équipe de Berlin surprenante mais inconstante, qui avait longtemps occupé la troisième place la saison dernière avant de s'effondrer dans les cinq derniers matches.

cpb/pel