NOUVELLES
20/09/2016 05:13 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Accord au Canada sur un nouveau contrat de travail avec General Motors

Le syndicat canadien de l'automobile a signé une nouvelle convention collective avec General Motors, évitant ainsi une grève dans les usines du constructeur américain au Canada, ont annoncé mardi les deux parties.

Unifor avait privilégié des négociations avec GM en vue d'élargir le cadre général de cette convention collective aux deux autres constructeurs, Ford et Fiat-Chrysler, pour les 23.000 syndiqués de l'industrie automobile au Canada.

"Il n'y aura pas de grève", a indiqué le président du syndicat Unifor, Jerry Dias, en annonçant mardi "un accord qui respecte nos priorités dans le cadre des négociations".

De son côté, GM a indiqué que cet accord permettait d'envisager de "nouveaux investissements" pour un nouveau modèle et dans la technologie pour les sites GM d'Oshawa, Ste Catherine et Woodstock, dans la province de l'Ontario près de la frontière américaine.

Cette convention collective est applicable aux 3.860 employés de GM membres du syndicat Unifor dans ces trois usines où sont assemblés des modèles comme Impala, Equinox, Buick Regal. Il fabrique aussi des moteurs, des transmissions et d'autres pièces d'équipement.

General Motors a souligné qu'il allait rechercher l'aide des collectivités publiques pour ces investissements.

"Unifor et GM régleront les derniers détails de l'entente afin d'arriver à un projet de règlement, le premier dans la ronde de négociations de 2016 avec les trois grands constructeurs automobiles de Detroit", a noté le syndicat.

mbr/jld/sha