NOUVELLES
20/09/2016 06:37 EDT | Actualisé 21/09/2017 01:12 EDT

Accident: 16 ans requis contre l'ex-patron des chemins de fer italiens

Le parquet a requis mardi 16 ans de prison contre Mauro Moretti, patron du géant italien de la défense Leonardo-Finmeccanica, pour un accident de train qui avait fait 32 morts en 2009 lorsqu'il était patron de la société des chemins de fer italienne (FS).

Le 29 juin 2009, un wagon-citerne rempli de GPL avait déraillé puis explosé au moment où le train quittait la gare de Viareggio, sur la côte toscane.

Le procès s'est ouvert à Lucques (centre) en novembre 2013 et a compté près d'une centaine d'audiences. Le verdict est attendu fin novembre ou début décembre.

M. Moretti y est jugé pour incendie meurtrier, homicide et blessures multiples par imprudence, et catastrophe ferroviaire.

Mais le parquet a aussi requis 15 ans de prison contre Michele Mario Elia, l'ancien patron de Rete Ferroviaria Italiana (RFI), filiale de FS, et des peines de prison moins lourdes contre d'autres dirigeants et responsables.

Le parquet a aussi requis une amende d'un million d'euros contre FS, FS Logistica, RFI, Trenitalia, Jugenthal Waggon Hannover et l'autrichienne Gatx Rail Austria.

L'accident ferroviaire de Viareggio a été le plus meurtrier en Italie depuis la collision en avril 1978 du Lecce-Milan avec le rapide Venise-Rome, qui avait fait 50 morts au sud de Bologne (centre).

Le 12 juillet, une collision entre deux trains régionaux circulant en sens contraire sur une voie unique, probablement à la suite d'une erreur humaine, a encore fait 23 morts et une cinquantaine de blessés dans les Pouilles (sud).

cco/fcc/ger

FINMECCANICA