NOUVELLES
18/09/2016 02:43 EDT | Actualisé 19/09/2017 01:12 EDT

Israël: arrestation de responsables d'un parti arabe pour soupçons de fraude

La police israélienne a arrêté plus de 20 responsables et militants d'un important parti politique arabe dans le cadre d'une enquête sur ses financements, ont indiqué dimanche les autorités.

Le parti, Balad, a dénoncé une action visant à faire taire la minorité arabe israélienne qui représente 17,5% des huit millions d'habitants d'Israël, et qui soutient largement la cause palestinienne.

Il est très critique envers les politiques de l'Etat hébreu et l'une de ses membres, la député Haneen Zoabi, attise fréquemment la fureur de la classe politique israélienne.

Aucun membre du Parlement (Knesset) n'a cependant été arrêté dans le cadre de l'enquête.

"Plus de 20 suspects, dont des responsables et des militants du parti Balad" ont été arrêtés, a affirmé la police.

Ces personnes sont "suspectées de fraude en lien avec des financements utilisés pour les activités du parti".

Elles sont accusées d'avoir mis en place un mécanisme qui, pendant des années, a caché "l'origine de millions de shekels" obtenus de l'intérieur d'Israël et de l'étranger, selon la police.

Une audience est prévue dimanche après-midi. Les accusations sont "arbitraires" et un moyen d'intimider le parti, a dénoncé Balad.

"Cela représente une dangereuse escalade et atteint un nouveau stade dans la persécution politique de la minorité arabe", a-t-il affirmé dans un communiqué.

jjm/mjs/mer/hj