NOUVELLES
18/09/2016 10:45 EDT | Actualisé 19/09/2017 01:12 EDT

GP de Singapour: le Grand Prix en bref

Grand Prix de Singapour, 15e manche (sur 21) du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche en nocturne sur le tracé urbain de Marina Bay.

Distance: 61 tours de 5,073 km, soit 308,828 km

Temps: chaud et humide (33°C sur la piste, 30°C dans l'air au départ)

Meilleur temps absolu des qualifications: Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:42.584 en Q3 (moyenne: 178,028 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne: Nico Rosberg (GER/Mercedes) - Daniel Ricciardo (Red Bull)

2e ligne: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - Max Verstappen (Red Bull)

Podium:

1. Nico Rosberg (GER/Mercedes), les 61 tours (308,828 km) en 1 h 55:48.950 (moyenne: 159,993 km/h)

2. Daniel Ricciardo (Red Bull) à 0.488

3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 8.038

Meilleur tour en course:

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull) 1:47.187 au 49e tour (moyenne: 170,383 km/h)

Leaders successifs: Rosberg du 1er au 16e tour, Räikkönen au 17e tour, Rosberg du 18e au 33e tour, Hamilton au 34e tour, Rosberg du 35e tour à l'arrivée

Championnats du monde:

Pilotes: 1. Rosberg (GER), 273 pts; 2. Hamilton (GBR), 265 pts; 3. Ricciardo(AUS), 179 pts; 4. Vettel (GER), 153 pts; 5. Räikkönen (FIN), 148 pts; 6. Verstappen (NED), 129 pts; etc.

Constructeurs: 1. Mercedes-AMG, 538 pts; 2. Red Bull, 316 pts; 3. Ferrari 301 pts; 4. Force India, 112 pts; 5. Williams, 111 pts; 6. McLaren-Honda 54 pts; etc.

La course: 8e victoire de la saison pour Rosberg, très bien parti de la pole position et en tête de la course au premier virage, devant Ricciardo et Hamilton, quand la course a été neutralisée le temps de balayer les débris de la Force India d'Hülkenberg, qui s'était accroché au départ avec Sainz Jr. Le pilote Mercedes a ensuite parfaitement géré une stratégie à deux arrêts et terminé la course en pneus tendres, alors que Ricciardo a tenté trois arrêts et terminé en trombe grâce à ses pneus super-tendres, reprenant plus de 20 secondes à Rosberg au cours des 15 derniers tours et terminant à une demi-seconde du vainqueur. Victime de problèmes de freins, Hamilton a réussi à contenir jusqu'au bout les assauts de Räikkönen qui, comme lui et Ricciardo, a fait un troisième arrêt en fin de course. Parti 22e et dernier, à cause d'une casse mécanique en qualifications, Vettel est remonté comme un avion, terminant 5e derrière Räikkönen sur un circuit où il s'est déjà imposé quatre fois depuis 2008. C'est la 22e victoire de Rosberg en F1, dont trois d'affilée, et il reprend huit points d'avance sur Hamilton dans la course au titre mondial, alors qu'il ne reste que six GP à disputer. Mercedes-AMG domine plus que jamais le championnat constructeurs et pourrait être sacré dès le prochain GP en Malaisie, alors que Red Bull creuse l'écart sur Ferrari et que Force India, grâce à une belle remontée de Pérez, reprend la 4e place à Williams.

Prochain GP: Malaisie, le 2 octobre à Sepang, près de Kuala Lumpur.

dlo/sk