NOUVELLES
18/09/2016 06:14 EDT | Actualisé 19/09/2017 01:12 EDT

Explosion à New York : un acte terroriste, mais pas lié à une organisation internationale

Les autorités new-yorkaises enquêtent toujours sur la cause d'une explosion « intentionnelle » qui est survenue samedi soir dans un secteur passant de Chelsea, un quartier de Manhattan.

L'incident qui a fait 29 blessés est un « geste intentionnel », selon le maire Bill de Blasio. Mais pour l'instant, rien ne permet de croire que l'événement a un lien quelconque avec une organisation terroriste internationale, a indiqué le gouverneur de l'État de New York Andrew Cuomo dimanche matin. « L'enquête en est toutefois à ses tous débuts », a-t-il indiqué.

Le gouverneur Cuomo a également indiqué que malgré l'absence de menace immédiate, 1000 policiers et gardes nationaux de plus seront déployés autour des terminaux d'autobus, des aéroports et des stations de métro de New York.

De son côté, le maire de Blasio a déclaré que « peu importe la cause, peu importe l'intention, les New-Yorkais ne seront pas intimidés », ajoutant que personne ne « changerait la façon dont [les citoyens] vivent leur vie ».

L'enquête en cours

Un dispositif suspect découvert à quelques rues du lieu de l'explosion a été retiré de façon sécuritaire par les autorités tôt dimanche matin. Selon une source policière qui a requis l'anonymat, il s'agissait d'un autocuiseur attaché par des câbles à un téléphone cellulaire.

L'engin, qui a été retrouvé dans un sac de plastique sur la 27e rue Ouest, a été déplacé par un robot et transporté vers un champ de tir du Bronx.

L'explosion survenue vers 20 h 30 dans le quartier Chelsea semblait provenir d'une boîte à outil placée devant un édifice de la 23e rue Ouest, selon cette même source.

La détonation a soufflé les fenêtres des bâtiments à proximité et a projeté des débris dans les alentours. Des vitres de voitures ont aussi été brisées.

Les pompiers ont indiqué que 24 personnes avaient été transportées à l'hôpital pour des blessures. Toutes ont maintenant obtenu leur congé.

Le président Barack Obama doit recevoir une mise à jour des informations concernant l'explosion new-yorkaise dès qu'elles seront disponibles.

Les autorités feront le point lors d'une conférence de presse à 12 h.