NOUVELLES
18/09/2016 08:38 EDT | Actualisé 19/09/2017 01:12 EDT

80e Bol d'Or - Déclarations

Grégory Leblanc (Kawasaki N.11, 2e): "Personne n'est imbattable mais ils (la Suzuki N.1, ndlr) étaient plus forts que nous sur cette course. Nous n'avions pas la capacité aujourd'hui d'aller les chercher et nous avons eu un petit souci technique. 2e, c'est plutôt bien. Des fois, il faut savoir s'avouer vaincu pour revenir plus fort (...) Je tiens aussi à féliciter Randy (de Puniet, son coéquipier venu de la vitesse). Pour l'endurance, c'est bien qu'il soit venu."

Fabien Foret (Kawasaki N.11, 2e): "Je voulais féliciter Randy car ça a été un plaisir de rouler avec lui. Il a été remarquable."

Gilles Stafler (patron du SRC Kawasaki, 2e): "Je suis enchanté du travail qu'a fait Randy, de la façon dont il s'est comporté au sein du team. Il a été sympa avec tout le monde et puis bon... c'est un vrai pilote!"

Erwan Nigon (Kawasaki N.10, 3e): "Venir au Bol d'Or était un vrai pari, surtout qu'il fallait réunir plein de paramètres qui n'incombaient pas forcément qu'à la performance pure. Ca n'était pas gagné d'avance qu'on vienne et qu'on soit prêts comme ça. (...) Nos objectifs sont visibles: on voudrait faire le podium à chaque fois."

Osamu Deguchi (Kawasaki N.10, 3e): "On espère continuer comme jusqu'à la fin de la saison pour être capables de remporter le championnat devant notre public à Suzuka."

pel/jcp