NOUVELLES
17/09/2016 04:22 EDT | Actualisé 17/09/2016 04:22 EDT

Sida, tuberculose et paludisme: l'objectif de 13 milliards $ US a été atteint

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a atteint son objectif, a proclamé le premier ministre Justin Trudeau, samedi après-midi, en amassant "presque 13 milliards" $ US afin d'éradiquer ces trois maladies.

Le premier ministre Trudeau a clos samedi après-midi la cinquième conférence du Fonds mondial, à Montréal, qui s'est terminée sur une bonne note alors que les gouvernements et les représentants du secteur privé ont réussi à arriver à l'objectif fixé par l'organisation.

Le gouvernement a précisé par communiqué que le fonds avait recueilli 12,9 milliards $ US "sous forme de contributions annoncées". C'est un milliard de plus qu'à la dernière conférence de 2013, selon le Fonds mondial.

Flanqué du philanthrope Bill Gates, le premier ministre canadien a déclaré devant les dignitaires réunis au siège de l'Organisation de l'aviation civile internationale qu'ils allaient ainsi pouvoir "mettre fin aux maladies pour de bon".

Il a ajouté que les délégués avaient démontré "qu'en travaillant ensemble", ils pouvaient parvenir à "de grandes choses".

Son discours était précédé notamment de l'intervention du premier ministre suédois, Stefan L?fven, et de la chancelière allemande, Angela Merkel, qui avait enregistré une vidéo pour l'occasion. Les deux chefs de gouvernement ont félicité le Canada pour son initiative.

Plus tôt dans la journée, le gouvernement canadien avait reçu les fleurs de la vedette rock irlandaise Bono, qui avait louangé le Canada pour avoir servi de chef de file dans la lutte contre ces maladies.

"Vous avez toujours été en avance sur tout le monde en comprenant que nous pouvons faire mieux si la communauté internationale travaille ensemble", a-t-il déclaré.

Le chanteur du groupe U2 a également souligné l'engagement du premier ministre Justin Trudeau quant à l'égalité des sexes.

"Le monde vous écoute quand vous dites: "La pauvreté est sexiste"", a-t-il affirmé.

"Je suis un fan du Canada", a-t-il poursuivi en français, déclenchant des tonnerres d'applaudissements.

Bono a aussi rencontré en privé M. Trudeau en matinée et participera à une assemblée publique en fin d'après-midi.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et le philanthrope Bill Gates ont également prononcé une allocution au deuxième jour de l'événement.

Dans son discours, M. Gates a souligné que les fonds amassés durant la conférence contribueraient à soigner plus de gens et à s'assurer que le sida, la tuberculose et le paludisme demeurent sous contrôle.

"Les promesses que nous faisons à Montréal sont l'occasion de montrer que même en ces temps difficiles, nous nous sentons concernés et nous sommes prêts à investir dans des projets qui feront de ce monde un lieu plus équitable, plus prospère et plus sûr pour l'ensemble de la population", a-t-il indiqué.

Le Canada a promis de verser plus de 800 millions $ sur trois ans, de 2017 à 2019.

La conférence, organisée à l'initiative du gouvernement Trudeau, vise à démontrer le leadership du Canada sur la scène internationale

à l'aube du premier discours du premier ministre canadien à l'Assemblée générale des Nations unies, prévu la semaine prochaine.