NOUVELLES
16/09/2016 12:08 EDT | Actualisé 17/09/2017 01:12 EDT

Les ventes des fabricants canadiens ont moins avancé que prévu en juillet

OTTAWA — Les ventes des fabricants canadiens ont été inférieures aux attentes en juillet et n'ont progressé que de 0,1 pour cent à 50,7 milliards $, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Les économistes visaient plutôt un gain de 1,0 pour cent, d'après les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Exprimées en dollars constants, les ventes ont augmenté de 0,6 pour cent en juillet, ce qui signifie que de plus importants volumes de biens ont été vendus.

Selon l'économiste Dina Ignjatovic, de la Banque TD, le rebond du secteur manufacturier ces deux derniers mois est bienvenu, mais les ventes devront faire encore plus pour récupérer tout le terrain perdu plus tôt cette année. Les volumes sont actuellement inférieurs de deux pour cent à ceux de janvier.

«La reprise du secteur manufacturier en juin et en juillet offre un bon point de départ pour le troisième trimestre», a écrit Mme Ignjatovic dans un rapport.

«Nous nous attendons à ce que les volumes de fabrication restent solides dans les mois à venir, ce qui devrait soutenir la croissance économique dans son ensemble pour la deuxième moitié de l'année et en 2017.»

L'économie canadienne s'est repliée au deuxième trimestre, essentiellement en raison des incendies de forêt qui ont ravagé une partie de Fort McMurray, en Alberta. Les flammes ont forcé une interruption temporaire de la production dans le secteur des sables bitumineux. Les exportations du pays ont aussi été plus faibles que prévu.

Malgré tout, des économistes s'attendent à ce que l'économie rebondisse au troisième trimestre.

«Nous continuons à nous attendre, de façon générale comme la Banque du Canada, à ce que l'activité sous-jacente se raffermisse modestement dans la deuxième moitié de l'année, avec un assouplissement des exportations de produits non énergétiques et des difficultés du secteur du pétrole et du gaz naturel», a écrit dans un rapport Nathan Janzen, économiste principal à la Banque Royale.

Les ventes des fabricants ont progressé dans neuf des 21 industries étudiées par Statistique Canada, représentant environ 54 pour cent du secteur manufacturier.

Les ventes de l'industrie alimentaire ont gagné 1,9 pour cent à 8,5 milliards $ en juillet, tandis que celles de l'industrie de la première transformation des métaux ont avancé de 2,9 pour cent à 3,7 milliards $, a précisé l'agence fédérale.

Les ventes des produits du pétrole et du charbon ont grimpé de 2,5 pour cent à 4,3 milliards $, stimulées par les plus grands volumes de plusieurs raffineries, ce qui a contrebalancé l'impact d'une baisse des prix de l'énergie.

Cependant, la catégorie des produits aéronautiques et leurs pièces, particulièrement volatile, a vu ses ventes plonger de 9,0 pour cent à 1,5 milliard $ en juillet. Il s'agissait de son deuxième déclin mensuel consécutif. Les ventes de l'industrie des machines ont diminué de 3,3 pour cent à 2,6 milliards $, tandis que celles des pièces de véhicules automobiles ont cédé 2,5 pour cent à 2,5 milliards $.

Les ventes des fabricants ont avancé dans cinq provinces en juillet. Le gain le plus important en dollars a été observé au Québec, où les ventes ont gagné 0,9 pour cent à 11,9 milliards $. En Colombie-Britannique, les ventes ont pris 2,2 pour cent à 3,8 milliards $. (La Presse canadienne)

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!