NOUVELLES
16/09/2016 09:48 EDT | Actualisé 17/09/2017 01:12 EDT

Le statisticien en chef claque la porte

Incapable d'assurer l'intégrité et l'indépendance de son service, le statisticien en chef de Statistique Canada, Wayne Smith, a décidé de démissionner de ses fonctions. « J'espérais et je m'attendais à passer quelques années encore parmi vous, mais je ne le peux pas », a-t-il écrit dans sa lettre de démission.

M. Smith, qui était en poste depuis 35 ans, déplore l'inefficacité de Services partagés Canada, organisme désormais responsable du cadre informatique à l'intérieur duquel doit œuvrer Statistique Canada. Wayne Smith soutient que le gouvernement de Stephen Harper a contraint son organisme à transférer son infrastructure informatique à Services partagés Canada sans assortir ce changement d'une obligation de performance.

« L'enjeu est l'indépendance de Statistique Canada et notre capacité de fonctionner à notre plein potentiel et de fournir le plus grand bénéfice possible aux Canadiens », dénonce l'ancien statisticien en chef. Il avance que la qualité du travail de Statistique Canada se détériore constamment et refuse de cautionner cet état de fait.

« Nous vivons une dégradation progressive de notre soutien d'infrastructure informatique, avec des conséquences significatives sur notre efficacité, notre budget et notre programme », continue-t-il.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé le remplacement de M. Smith par un des sous-ministres adjoints de Santé Canada, Anil Arora, à compter du 19 septembre prochain.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!