NOUVELLES
16/09/2016 11:40 EDT | Actualisé 17/09/2017 01:12 EDT

Le Kosovo expulse deux journalistes russe et ukrainien

La police du Kosovo a annoncé vendredi avoir expulsé deux journalistes, une Russe et un Ukrainien, sous le motif qu'ils étaient entrés dans le pays sans visa.

Ils "n'avaient ni visas ni tampons d'entrée pour la République du Kosovo", a indiqué la police dans un communiqué de presse, précisant que les deux journalistes avaient été conduits vers le nord, à la frontière avec la Serbie.

La police a simplement donné les initiales des journalistes, les médias locaux précisant pour leur part qu'il s'agissait de la journaliste russe Oksana Sazonova et de son collègue ukrainien Sergei Belous.

Les deux journalistes travaillent pour des médias russes à Belgrade.

Les deux journalistes, soupçonnés d'être entrés illégalement au Kosovo, ont été arrêtés jeudi dans le sud du pays, et emmenés à Pristina, où ils ont été placés dans un centre pour étrangers avant d'être expulsés vendredi.

Sazonova et Belous étaient apparemment en train de travailler sur un documentaire sur les églises orthodoxes serbes au Kosovo.

Ils ont dû payer une amende de 200 euros chacun et sont interdits d'entrée au Kosovo pour les cinq années à venir.

Le Kosovo a introduit un régime de visas pour la Russie et tous les pays s'opposant à son indépendance de la Serbie, qu'elle a proclamée unilatéralement en 2008.

Une centaine d'Etats dont les Etats-Unis et la plupart des membres de l'Union européenne ont reconnu le Kosovo, mais non la Serbie, qui le considère toujours comme sa province et est soutenue en ce sens par son alliée la Russie.

ih/rob/abk/pg

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!