NOUVELLES
16/09/2016 11:11 EDT | Actualisé 17/09/2017 01:12 EDT

Jean-Christophe Beaulieu critique sévèrement Jim Popp

Le moins que l'on puisse dire est que Jean-Christophe Beaulieu n'a pas froid aux yeux.

Dans une entrevue accordée au journal de Trois-Rivières, Le Nouvelliste, le centre-arrière dresse un dur constat du travail accompli par l'entraîneur-chef et directeur général des Alouettes, Jim Popp. 

Et pour Beaulieu, rien ne donne à pense que la situation s'améliorera à court terme.

 « Jim a encore des choses à apprendre, tu vois qu'il n'a pas beaucoup d'expérience dans le fait de gérer une saison de A à Z. C'est un gars facile d'approche, mais côté motivation, ça laisse à désirer. Il est conscient que ça stagne depuis un certain temps déjà. » 

Vite un successeur?

Toujours en entrevue au journal Beaulieu croit que l'assistant Kavis Reed devrait succéder à Popp. Ce dernier pourrait se concentrer sur son rôle de DG.

 « Kavis a un lien de confiance avec tous les joueurs. Du jour au lendemain, je le prendrais comme entraîneur! Mais la décision revient à Popp et nous ne sommes qu'à deux matchs des meneurs de notre section, malgré toutes les difficultés. Il va peut-être vouloir finir la saison. » 

Calvillo aussi critiqué

La plupart des observateurs s'entendent pour dire que, depuis le début de la saison, l'unité défensive des Alouettes permet au club d'avoir une chance de demeurer dans la rencontre. Ce qui n'est pas le cas de l'attaque et de son pilote, Anthony Calvillo. Il affirme que certains joueurs reviennent déçus après une séquence offensive.

 « Il apprend son métier de coordonnateur offensif, mais certains gars trouvent qu'il opte trop souvent pour les jeux par la passe. Il a encore un petit manque d'expérience. » 

Les Alouettes visitent les Tiger Cats à Hamilton, ce soir.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!