NOUVELLES
16/09/2016 10:04 EDT | Actualisé 17/09/2017 01:12 EDT

Coupe Davis - Demies: Del Potro renverse Murray, l'Argentine mène 1 à 0

L'Argentin Juan Martin Del Potro (N.64) est venu à bout vendredi du N.2 mondial Andy Murray 6-4, 5-7, 6-7 (5/7), 6-3, 6-4 pour offrir le premier point à l'Argentine, opposée à la Grande-Bretagne en demi-finale de la Coupe Davis, au terme d'un match marathon, à Glasgow.

En 5 heures 7 minutes de jeu, soit le plus long match jamais disputé par Murray, Del Potro a pris sa revanche de la finale olympique de Rio remportée par l'Ecossais en quatre sets (7-5, 4-6, 6-2, 7-5). Suivra une rencontre entre le 49e joueur mondial, l'Argentin Guido Pella, et Kyle Edmund (N.55).

"J'ai gagné mais je me souviens de la finale olympique", a réagi au micro de la BBC un Del Potro, visiblement épuisé. "Contre Andy, on ne sait jamais quand le match va se terminer (...) A la fin, j'ai fini par réussir des bons coups droit et des bons services, cela a été la clef."

"Je suis tellement content de pouvoir rejouer au tennis après trois opérations", a continué l'Argentin. "Ce sont ces moments qui me manquaient à la maison (pendant sa rééducation)."

Del Potro, dont les deux dernières années ont été gâchées par les blessures, a d'abord pris le premier set sans réellement trembler grâce notamment à un service efficace (6-4).

- Murray craque -

Devant le public bouillant de Glasgow, l'Ecossais a su ensuite se reprendre pour pousser l'Argentin, vainqueur de l'US Open en 2009, dans ses retranchements. Grâce à des lobs parfaits et un service impeccable, le double champion olympique en titre a pu emporter les deuxièmes (5-7) et troisièmes sets (6-7 (5/7)) au bout du suspense. Et de l'agacement aussi pour le Britannique, pas convaincu par un ace de l'Argentin, qu'il jugeait let, dans la troisième manche.

Après s'en être pris à l'arbitre, le N.2 mondial a toutefois calmé ses nerfs en insistant sur le revers de Del Potro pour s'adjuger le set.

Après trois premières manches à haute intensité, Murray, semblant ennuyé par des crampes, craquaient dans le quatrième set, manquant des points faciles, pourtant bien amené après des échanges à son avantage.

A 3-3 dans la manche décisive, Murray ne convertissait pas son service, commettant plusieurs fautes directes consécutives. Le break dans la poche, Del Potro assurait ensuite le reste du match grâce à de superbes coups droits.

Toujours porté par son service, le grand Argentin, ancien N.4 mondial avant ses blessures, mettait fin aux débats grâce à un ace sur la balle de match.

mam/jcp

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!