NOUVELLES
16/09/2016 13:17 EDT | Actualisé 17/09/2017 01:12 EDT

Brésil: demande de mise en examen de huit personnes accusées de terrorisme

Le parquet brésilien a demandé vendredi la mise en examen de huit personnes, toutes de nationalité brésilienne, accusés de promouvoir des actes "terroristes" et d'avoir essayer de recruter des adeptes avant les Jeux Olympiques de Rio, en août.

Le Ministère public a indiqué dans un communiqué avoir demandé à la justice l'inculpation "de huit personnes impliquées dans des actions de recrutement et promotion d'une organisation terroriste, identifiés avant la réalisation des Jeux Olympiques Rio-2016".

Ces huit accusés étaient écroués depuis juillet après un coup de filet de la police qui s'inscrivait dans le cadre de l'"Opération Hashtag" dont l'objectif était de garantir la sécurité des Jeux Olympiques.

Cette opération avait révélé l'existence d'une cellule "amateur" qui faisait l'apologie de l'organisation jihadiste Etat Islamique (EI) à qui il avait prêté allégeance.

Dans des conversations à travers l'application Telegram interceptées par la police "ils manifestaient l'idée qu'ils devaient sortir du plan virtuel pour commencer à agir dans la pratique", et de "profiter des Jeux Olympiques", a expliqué le procureur Rafael Brum, lors dune conférence de presse vendredi à Curitiba (sud).

Le procureur Brum a néanmoins précisé qu'il n'y avait pas de preuves de plans concrets ni de lien effectif avec l'EI, raison pour laquelle ils ont été accusés "d'actes préparatoires au terrorisme", un cas de figue prévu dans la nouvelle loi brésilienne sur le terrorisme.

Les Jeux Olympiques de Rio se sont déroulés du 5 au 21 août sans incidents majeurs: 85.000 policiers et militaires avaient été mobilisés pour assurer leur sécurité.

mel/cdo/abk

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!