NOUVELLES
16/09/2016 06:39 EDT | Actualisé 17/09/2017 01:12 EDT

Angleterre - West Bromwich: le rachat par un groupe chinois ne va pas changer "grand-chose" selon Pulis

L'entraîneur de West Bromwich Albion Tony Pulis a déclaré vendredi ne pas s'attendre à des changements importants au sein du club après le rachat jeudi de WBA par le groupe chinois Yunyi Guokai Sports Development.

"Je ne crois pas que les nouveaux propriétaires vont changer grand-chose par rapport à la façon dont Jeremy (Peace, l'ancien propriétaire, NDLR) dirigeait le club", a estimé Pulis en conférence de presse.

"J'ai travaillé pour des propriétaires étrangers (à Portsmouth, NDLR) dans le passé, donc je sais bien comment ça se passe", a ajouté Pulis, qui est dans sa dernière année de contrat avec WBA.

Le groupe Yunyi Guokai, détenu par l'homme d'affaires chinois Guochuan Lai, a pris jeudi 88% des parts du club de la banlieue de Birmingham. M. Lai a fait fortune dans l'aménagement des espaces verts avec son entreprise Palm-Eco Town Development.

Selon la presse britannique, l'ancien propriétaire Jeremy Peace réclamait la somme de 200 millions de livres (environ 235 M EUR) pour céder le club.

WBA, actuel 12e de Premier League, est le troisième club de la région de Birmingham à passer sous contrôle chinois, après les rachats d'Aston Villa et Wolverhampton, tous actuellement en deuxième division. Le propriétaire hongkongais de Birmingham City (D2) est actuellement en discussion avec un racheteur chinois. La finalisation de la vente est prévue courant octobre, selon la pesse britannique.

mam/pel

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!