NOUVELLES
14/09/2016 06:53 EDT | Actualisé 15/09/2017 01:12 EDT

Un nouvel adolescent en détention en France pour un projet d'attentat jihadiste (source judiciaire)

Un nouvel adolescent, le troisième en moins d'une semaine soupçonné de vouloir mener une attaque jihadiste, a été arrêté en France, a appris l'AFP mercredi de source judiciaire.

Le jeune garçon, âgé de 15 ans, a été inculpé pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et incarcéré le 10 septembre, deux jours après son arrestation à Rueil-Malmaison, une banlieue cossue à l'ouest de Paris.

Il avait été repéré sur la messagerie cryptée Telegram pour ses liens avec Rachid Kassim, un jihadiste français soupçonné de téléguider des attentats depuis la zone irako-syrienne.

Son arrestation a été décidée car les propos qu'il tenait sur Telegram laissaient supposer la possibilité d'un passage à l'acte.

Déjà fiché par les services de renseignement français et inculpé dans un autre dossier terroriste, l'adolescent était placé depuis juin sous contrôle judiciaire pour avoir diffusé de la propagande du groupe Etat islamique (EI).

Lundi, un autre jeune de 15 ans, vivant à Paris, a été mis en examen (inculpé) et incarcéré, soupçonné d'un projet d'attaque à l'arme blanche. Ce mercredi, un autre adolescent a été arrêté dans la capitale pour des projets similaires.

Dans ces deux cas, les enquêteurs pensent que les deux mineurs agissaient aussi sous l'influence de Rachid Kassim, considéré actuellement comme l'un des propagandistes francophones les plus dangereux de l'EI.

arb/sde/tmo/bpi/blb/prh