NOUVELLES
14/09/2016 07:10 EDT | Actualisé 14/09/2016 07:11 EDT

Nouvelle approche pour améliorer la sécurité routière à Montréal

ISTOCK/TOMML

La Ville de Montréal a dévoilé mercredi une nouvelle stratégie visant à améliorer la sécurité routière dans la métropole, et notamment celle des cyclistes qui y circulent maintenant douze mois par année.

Inspirée d'une approche suédoise, la stratégie « Vision zéro » accident comprend une série de mesures, dont une harmonisation des limites de vitesse, une meilleure signalisation et le réaménagement de certains secteurs jugés dangereux.

« Aucune perte de vie n'est acceptable », a résumé le maire de Montréal Denis Coderre lors d'une conférence de presse tenue en début d'après-midi avec les deux responsables du transport au comité exécutif, Aref Salem et Elsie Lefebvre.

Le plan d'action prévoit notamment que la limite de vitesse sera harmonisée à 30 km/h non seulement dans les zones scolaires, mais aussi dans les zones résidentielles. La Ville entend aussi réduire cette limite à 40 km/h dans certaines rues artérielles.

De nouveaux radars photo seront aussi installés dans des zones considérées à risque, dont quatre dans des zones scolaires.

Plusieurs secteurs de la municipalité seront réaménagés d'ici 2020, entre autres autour du CHUM et sur la voie de ceinture du mont Royal (Côte-Sainte-Catherine/avenue du Parc/Mont-Royal et Côte-des-Neiges/Remembrance).

Dans le quartier Villeray, des panneaux d'arrêts seront aussi installés à une majorité d'intersections dès octobre. Quelque 76 intersections ont été ou seront munies de feux pour piétons à décompte numérique.

La Ville demande aussi à deux commissions municipales de réviser le plan du camionnage dans la métropole. L'administration envisage notamment la possibilité de limiter le gabarit des camions dans certains quartiers.

Voir aussi:

Galerie photo Des vélos électriques vintage Voyez les images