NOUVELLES
14/09/2016 11:16 EDT | Actualisé 15/09/2017 01:12 EDT

Les économies des trois territoires canadiens devraient croître d'ici deux ans

Les économies des trois territoires canadiens devraient connaître une croissance modeste mais soutenue d'ici un an ou deux, a estimé mercredi le Conference Board du Canada.

Les habitants du Yukon, des Territoires-du-Nord-Ouest et du Nunavut ont connu des jours difficiles, mais une éclaircie est à prévoir, a estimé l'auteure du rapport du groupe de recherche, Marie-Christine Bernard.

Les économies des territoires sont largement dépendantes de la performance du secteur minier, et elles ont été durement touchées par la faiblesse des prix des matières premières, a expliqué Mme Bernard.

L'économie des Territoires-du-Nord-Ouest tourne au neutre depuis le début de 2016, mais son produit intérieur brut (PIB) devrait progresser de plus de 15 pour cent l'an prochain, lorsque la production de la mine de diamants de De Beers atteindra sa pleine capacité.

Plus à l'est, l'économie du Nunavut devrait croître de près de cinq pour cent en 2017, grâce à l'ouverture de nouvelles mines d'or. Les dépenses du gouvernement pour les aéroports, les écoles et les installations municipales devraient aussi contribuer au PIB.

Le Yukon, où la dernière mine en exploitation devrait fermer ses portes d'ici le milieu de l'an prochain, est le territoire qui a le plus souffert ces dernières années, a noté Mme Bernard. Le PIB du territoire devrait reculer de plus de sept pour cent l'an prochain, puis d'un autre trois pour cent en 2018, selon les prévisions du Conference Board.

Les perspectives sont meilleures pour les Territoires-du-Nord-Ouest, où l'expansion de mines déjà actives, comme la mine de diamants Ekati, progresse. En outre, le Nunavut compte trois mines au stade de développement et dont la production devrait commencer d'ici quelques années.

Les trois territoires devraient connaître une croissance solide et soutenue d'ici 2020, après une stabilisation des prix des matières premières, a estimé Mme Bernard.

Dans l'ensemble, le Conference Board calcule que les territoires connaîtront une croissance annuelle moyenne de trois pour cent chaque année de 2020 à 2030. Les activités minières resteront la principale source de cette croissance.