NOUVELLES
14/09/2016 15:47 EDT | Actualisé 15/09/2017 01:12 EDT

La LNH aura le pouvoir de retirer d'un match un joueur qu'elle croit commotionné

La LNH a remodelé son système de dépistage des commotions cérébrales en prévision de la prochaine saison.

Le commissaire adjoint Bill Daly a déclaré que la ligue utilisera quatre observateurs qui assisteront à tous les matchs à partir d'un bureau situé à Toronto ou New York, en plus de ceux qui seront sur place pour évaluer les symptômes d'éventuelles commotions cérébrales. Ces observateurs auront le pouvoir de forcer un joueur à quitter une rencontre.

Auparavant, les observateurs étaient redevables aux équipes dans chaque amphithéâtre de la ligue et pouvaient recommander qu'on retire un joueur de la patinoire par mesure préventive - sans toutefois pouvoir l'ordonner.

Daly a dit que la nouvelle politique de gestion des commotions cérébrales entrera en vigueur lors de la Coupe du monde de hockey, qui se mettra en branle samedi à Toronto. Il a ajouté que la ligue donnera plus de détails sur sa politique à l'approche du début de la saison régulière dans la LNH.