BIEN-ÊTRE
13/09/2016 11:24 EDT | Actualisé 14/09/2016 06:06 EDT

Une mère «humiliée» par Babies 'R Us après une fausse couche

Une mère du Connecticut qui a donné naissance à un bébé mort-né dit avoir été humiliée par les employés d'un magasin Babies 'R Us après qu'ils l'eurent forcée à expliquer plusieurs fois pourquoi elle souhaitait retourner certains articles.

Jessica Hucko, maman de trois petites filles, a partagé sa douloureuse expérience dans un long message sur Facebook à la fin août.

«Mon mari et moi étions tellement excités lorsque nous avons appris que nous attendions un garçon au mois d'octobre. Je suis allée chez Babies 'R Us pour acheter un siège d'auto et une poussette double, puisque j'avais besoin de renouveler une partie de mon équipement. Malheureusement, nous avons ensuite appris que mon fils était décédé.»

«J'ai accouché à 24 semaines. Je l'ai serré dans mes bras jusqu'au moment où j'ai dû le laisser partir. J'étais dévastée. Peu de temps après ce deuil, j'ai dû me rendre au magasin pour retourner les articles.»

«Je n'avais jamais imaginé que mon fils ne survivrait pas, donc je n'ai pas gardé la facture» — Jessica Hucko


La mère de 35 ans raconte que lorsqu'elle s'est présentée au magasin, le personnel l'a interrogée sur les raisons pour lesquelles elle souhaitait obtenir un remboursement.

«J'imagine que ma réponse n'a pas satisfait la caissière, parce qu'elle m'a encore demandé pourquoi je désirais retourner les articles, a raconté Mme Hucko à WFSB. Ça m'a complètement bouleversée. J'ai senti une larme couler sur ma joue et j'ai dû dire: "Mon fils est décédé" et je ne peux pas les utiliser".»

La caissière s'est ensuite excusée. Toutefois, la situation s'est envenimée lorsque les gérants du magasin s'en sont mêlés.

babies r us store

Après avoir déterminé que certains produits achetés par Mme Hucko n'étaient plus vendus par le magasin, le gérant lui a offert la moitié de la valeur du siège d'auto et 0,02$ pour la poussette.

«J'étais tellement blessée et frustrée que je me suis mise à pleurer hystériquement alors que tout le monde me regardait. Je n'ai jamais été aussi humiliée de ma vie, a raconté Mme Hucko à Good Housekeeping. J'étais encore en plein deuil de mon fils et maintenant je devais gérer ça? J'ai pris mon crédit de magasin et je suis sortie en courant.»

Après l'expérience traumatisante, Mme Hucko a pris contact avec des médias régionaux. Ce n'est qu'à ce moment-là que Babies 'R Us l'a contactée pour s'excuser et lui offrir un remboursement complet.

Depuis, la compagnie a publié un communiqué de presse, se disant «profondément désolée» de l'expérience vécue par Jessica Hucko. Babies 'R Us a aussi annoncé que ses employés recevraient une formation afin de mieux gérer ce type de situations à l'avenir.

Mais la mère n'est pas convaincue que ce soit suffisant.

«Je pense qu'ils pourraient faire mieux, a-t-elle dit à Babble. La clé, c'est la discrétion. Ils pourraient créer un système en ligne pour permettre à leurs clients de retourner des produits de façon anonyme. Ça ne doit pas être si compliqué que ça.»

Lisez le message original de Jessica Hucko (en anglais) ci-dessous:


Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoUne mère commémore ses onze fausses couches avec une série de photos déchirantes Voyez les images